drone-620x349

Lors de ce premier festival, la mairie de Paris devrait annoncer la création de zones, dans la capitale, où les particuliers seraient autoriser à faire voler leurs drones…

Les drones auront bientôt leur festival à Paris. Ce sera le dimanche 4 septembre prochain après-midi sur les Champs-Elysées, rendues ce jour-là aux piétons comme c’est le cas désormais chaque premier dimanche du mois. L’événement se veut d’abord festif. « Ce sera l’occasion de découvrir ce qu’est un drone, comment ça marche, à quoi ça sert…, raconte Jean-Louis Missika, adjoint d’Anne Hidalgo chargé du développement économique.

Une course de drones sur les Champs

Il est prévu au programme des ateliers de programmation, de codes, et différents stands destinés à faire découvrir les différents usages des drones. « Il y en a près de 300 différents aujourd’hui, poursuit Jean-Louis Missika. Des usages professionnels, dont certains sont extrêmement intéressants autour de l’agriculture ou de l’archéologie. Mais aussi des usages de loisirs, en pleine expansion. »
Ce dimanche 4 septembre, le clou du spectacle devrait être sans conteste la course de drones prévue en haut de l’avenue des Champs-Elysées. « Une course de FPV, comme First personnal view, précise Bruno Delor, président de la Fédération française d’aéromodélisme. Elle se déroulera sur un circuit sous un filet de protection. Nous sommes en train de réunir huit pilotes, parmi les meilleurs du monde. Ces courses FPV font voler les drones à basse altitude sur un circuit sur lequel ils doivent franchir des obstacles. » La course sera retransmise sur écran géant.

 

Bientôt des zones dans Paris pour faire voler son drone ?

L’enjeu affiché de ce premier festival de drone à Paris est aussi pédagogique. Depuis deux ans, les demandes d’autorisation des vols de drones n’ont cessé de progresser à Paris, indique-t-on à la mairie de Paris. Mais la pratique loisir est actuellement interdite dans la capitale, y compris dans les bois, les parcs et les jardins. « Ce dont n’ont pas toujours conscience celles et ceux qui ont acquis dernièrement un drone, observe Jean-Louis Missika. Ce festival sera justement l’occasion de rappeler ces différentes règles. »
Cette réglementation pourrait toutefois changer. Jean-Louis Missika dit en tout cas travailler avec la préfecture de police de Paris à l’identification de zones dans Paris où les particuliers seraient autorisés à faire voler leurs drones. « Le week-end par exemple dans des parcs de la ville, précise-t-il. Nous cherchons aussi des lieux couverts où l’autorisation de faire voler un drone ne serait pas restreinte au week-end. »

L’annonce de ces sites pourrait justement avoir lieu le dimanche 4 septembre. Jean-Louis Missika veut en tout cas aller vite après la tenue du premier festival parisien du drone. « L’idée est que les Parisiens puissent profiter de ces zones autorisées dès le week-end suivant », indique-t-il.

Related post

Comment(0)

Laisser un commentaire